Web
18 Décembre 2017 à 09h13 - 266

La naissance des mangeurs de cigogne

Les mangeur de cigogne est une nouvelle communauté qui vient d’apparaitre sur la toile, qui est un moyen de référence pour les web masters. En effet, c’est une des requêtes choisie pour le concours du meilleur référenceur francophone.

Créer par deux spécialistes de la mesure d’audience et de référencement : promoweb et Qualitrafic. l’URL gagnante de ce concours sera designé par le meilleur positionnement sur Google à la requête de « mangeur de cigogne ».

Les démarches pour participer au programme

Le processus reste simple, premièrement il faut optimiser sa page web pour la requête « mangeur de cigogne », ensuite, faire part de sa participation et l’URL de la page en question sur la mailing-list du concours. Tous cela doivent être faits avant une date précise dont la proclamation des résultats sera divulguée 3 mois après cette date. L’objectif principal de ce concours est de gagner une bonne réputation afin d’être reconnu comme « la » référence du référencement.

L’origine de ce concours de référenceurs

D’après les organisateurs, ce concours est un moyen de « démocratiser la pratique du référencement, tout en développant son côté ludique » c’est-à-dire tester les valeurs de test pour l’évaluation des stratégies en matières d’optimisation, vérifier les nouveau concepts et analyser ses résultats. Et selon Stéphane Marec le choix de la requête « mangeur de cigogne » est une requête qui ne signifiant en rien, il ne s’agit pas ici d’entrer en concurrence avec les sites légitimement positionnés sur Google.

Et depuis un certain temps le classement temporaire faite par Yooda, un des partenaires de l’opération, attribue le top 20 des sites « mangeurs de cigogne ».

Par ailleurs le principale moyen mis en œuvre est de promouvoir le site par des liens externes qui reste prisés par Google, donc tous les coups sont permis afin d’être reconnus. Chacun a ses choix, et surtout pour améliorer leur « PageRank », il demande de l’aide et de la puissance au feu du journal du Net. Mais pour participer à cette aventure les moyens de promotion les plus simples restent la bouche à oreille et les appels aux internautes. La pratiques de la requête « mangeurs de cigogne»

Facilite l’ouverture de plusieurs horizons pour les esprits imaginatifs, à cause des opportunités qu’il procure. Aujourd’hui plusieurs sites pratique cette requête et mets en œuvre plusieurs façon originaux de « mangeur de cigogne » dont le but est de les référencer.